Projets

Le projet "Future for Bisso" est né d’une initiative privée, celle d’un Camerounais. Le but était et demeure d'améliorer la qualité de vie au village de Bisso. On a d'abord construit l'école, puis on a acheté les livres de classe et engagé des instituteurs. Une bonne éducation est essentielle pour l’avenir des enfants du village! Mais en 2007, une tempête a anéanti l'école. Les enfants et les Maîtres étaient à la rue. De l’argent a été épargné laborieusement et un second souffle a pu être donné. En été 2010, l´école a pu rouvrir ses portes. Après ce succès de la réouverture de l´école, on ne pouvait pas s´arrêter en si bon chemin. Avec l’aide des villageois, on a rassemblé des idées pour améliorer la qualité de vie au village. Nous comptons sur votre soutien. Avec peu d'argent, on peut ici changer beaucoup de choses.

L'école

Depuis sa reconstruction en 2010, 80 enfants se rendent à l’école de Bisso. Les cours ont débuté en septembre 2010. Pour cet été déjà, les instituteurs prévoient jusqu'à 120 élèves. L’école jouit d’une popularité certaine non seulement à Bisso, mais aussi dans les villages voisins. C'est pourquoi le financementsolide et à long terme des salaires des instituteurs est essentiel pour assurer l’existence de l’école. Avec 1 500 euros par exemple, on paye les salaires de trois instituteurs sur toute une année. De plus, les livres et le matériel doivent toujours être actuels.

L'eau

L’eau potable est une denrée rare. On trouve une source d’eau naturelle à 300 mètres en contrebas, dans un ravin à l’entrée du village. Le chemin pour s’y rendre est dangereux, surtout pendant la saison des pluies, quand le sol est lessivé et glissant. Un puits permettrait d'assurer le ravitaillement en eau potable de la population. Vos dons devront permettre de creuser ce puits en 2013.

Soins médicaux

L’état des soins médicaux est catastrophique. Si un habitant du village tombe malade, il se retrouve livré à lui-même. A Bisso et aux environs, il n’y a ni médecin ni infirmière pratiquant avec le matériel de diagnostique et de soins nécessaire. L’hôpital avec un service d’urgence le plus proche se situe à 25 kilomètres à Nkoteng. Sans routes goudronnées et sans Véhicule de Transport approprier, c’est un parcours sans fin. Il manque de médicaments et le personnel qualifié pour tout dans tout le département. A court terme, nous « Future for Bisso » c´est donné pour mission d´aider grâce au volontariat des Médecins Allemand, une première Caravane Médical pour Bisso a été organisée en Octobre 2011 (le Thème principale était la Médecin Dentaire, plusieurs personnes ont été soulagé de leurs douleurs dentaire gratuitement ce qui s´apparente à une manne qui leur tombe du Ciel car les soins Dentaires au Cameroun ne sont possible dans les Hôpitaux à des prix au dessus de tout espoir même pour la classe moyenne Camerounaise). Nous comptons augmenter l´aider sur place grâce au l´apport volontaire des Médecins étrangers (spécialement des Allemands) en coopération avec des Médecins locaux volontaires. Notre but à long terme pour Bisso et ses environs est d'ouvrir un Centre de Santé Rurale.